Accueil > Musée > L’histoire du musée

L’histoire du musée

mardi 15 janvier 2013, par Patrice

En octobre 2001 l’amicale a aménagé avec l’aide de la Région les locaux de la ferme qui se situent à l’entrée de la carrière où furent fusillés les 27 otages. Une exposition historique et iconographique y est présentée. En octobre 2006 est inauguré dans la ferme un musée avec un espace accueil permettant aux visiteurs de s’approprier cette période historique.

Les arrestations dès 1940 de communistes, de syndicalistes, leur internement dans des camps d’otages notamment à Chateaubriant, Voves, Rouillé, Anicourt, et leur déplacement dans d’autres camps, et la vie, la résistance dans ceux-ci.
Certains seront fusillés, d’autres déportés, d’autres s’évaderont et reprendront la résistance.
Il est rappelé la place qu’ont pris les républicains espagnols, les jeunes, dans la résistance et la répression qu’ils subirent.

  • Des espaces présentent les aspects principaux de l’occupation et des résistances en pays de Châteaubriant et en pays nantais avec des parcours thématiques, des films documentaires.
  • Des expositions temporaires sont organisées, essentiellement sur le thème du Concours national de la Résistance et de la Déportation..
  • Enfants, lycéens, universitaires et historiens sont accueillis pour étudier les documents et les archives [1]

Notes

[1Les archives sont essentiellement conservées par le musée de la Résistance nationale à Champigny.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0